Revenir au site

Pogo 36 vs. Pogo 12,50

Ainsi donc pour quand même naviguer un peu cet été nous avons eu l'occasion de louer un tres beau pogo 36 de 2020.

Au moment de commander Jonathan, je m'étais posé la question du pogo 36 qui était annoncé et dont le premier exemplaire allait sortir dans la même période ue Jonathan. A l'epoque j'avais fait mon choix sur la différence de hauteur sous barreau. Cette location est l'occasion d'affiner la comparaison.

A l'intérieur :

On s'y retrouve facilement, pas de doute c'est un pogo, l'agencement général est identique, la table a carte est clairement minimaliste (mas avec une assise dédiée quand même !), les couchettes sont un couille moins larges mais a peine, le confort est bien là.

l'espace de rangement dans les équipets est quant a lui bien réduit, on a du mal a caser tout nore avitaillement (une grosse semaine pour 5). Heureusement le 36 dispose de rangements sous les banquettes du carré (la ou le 12,50 a sa réserve d'eau.

En tout cas j'avais tord d'avoir peur de la hauteur sous barreau, c'est tout à fait gérabe avec mes 1m82. Je reste cependant  moyennement fan de la forme du roof avant qui du coup gene le confort du carré...

Le frigidaire inox à porte est tres joli à admirer mais pas du tout pratique a l'usage.au final je trouve que cela prend beaucoup de place pour un volume interieur tres réduit et peu pratique. je préfere largement le format "glacière" avec un compartiment unique profond, géré par des "tupperware" de conservation. En plus, contrairement a notre modèle a refroidissmeent par eu, ce modèle s'est avéré un ogre électrique, malgré un bac de 3 bbatteries Gel (4 sur jonathan), il nosu a fallu faire tourner le moteur pour recharger, car malheureuseent le propriétaire de ce pogo n'a pas instalé de panneau solaire. L'autonomie en énergie est vraiment un point a bien concevoir dés le départ.

Par contre les rebords de plan de travail, certes en matière plastique sont une jolie amélioration a mon avis. Ah et surtout avoir un plan de table de carré sur un même niveau, sans l'horrible 'tronc central du a lencombrement de la quile), j'en rêve sur le 12,50 !

Autre "détail" mais qui fait une sacré différence, j'ai decouvert le systeme d'aeration Plastimo boite Dorade et je suis bluffé : aucune condensation dans les cabines arrières (certes le temps était sec, mais je suis sur que 'on aurait eu un peu de condensaton avec Jonathan hublot de cabine fermé), je recommande !

En navigation

La aussi pas de doute c'est un Pogo de croisière

Ergonomie exemplaire, quille relevable, bateau léger et raide, mat poutre carbone, voiles "standards" incidence (un peu lourdes par rapport a mes North, mais plus petites sur le 36 donc bien manoeuvrables quand même). 

En terme de performances, je suis surement biaisé,  mais mon ressenti confirme les quelques "rencontres" avec des pogo 36 à bord de Jonathan, le 12,50 est plus puissant, plsu "stable", mieux calé dans ses lignes et plus rapide à toutes les allures. Il faut reduire la toile plus tôt sur le 36, qui est donc moins raide. Il semblerait que le lest du 36 soit un chouille léger, rendant le 36 plus "volage" certains aimeront;, moije trouve son comportement moins rassurant / plus délicat a gérer...

A mon avis, le 12,50  part au planning un chouille plus tôt, et est clairement plus véloce au près et dans les petits airs. Ce qui "frappe" tout de suite sur le 36 quand on vient du 12,50, c'est la hauteur de la bôme (aluminium au passage et non carbone), il faut dire que celle du 12,50 est particulierement basse pour une unité de cette taille, cela explique sans doute beaucoup.

Mais bon, mes mesures restent subjective et sont limitées par l'imprecision notoire du loch... 

A quoi cela sert d'avoir une centrale NKE "de compet" quand la vitesse sur l'eau est erratique et incalibrable corrrectement !! Bref mes observationq seront basées sur les observatiosn du GPS de mon ipad avec un doigt d'estimation du courant de marée !!

Je finirai sur un comparatif barres à roue (Jonathan) vs. doubles barres franches (pogo 36) car si cette option avait existé sur le 12,50 cela aurait sans doute été mon choix.

Et bien j'ai été décu... les barres franches étaient finalement imposantes, les sticks sur "silent block" gênants, leur réglage en longueur pas évident (ça c'est juste de l'entretien à priori), l'effort à mettre pour barrer significatif (peut être un mauvais téglage des safrans ?) et le retour /toucher de barre pas flagrant par rapport au systeme de barre a roues du chantier Structures . 

Alors certes cela reste mieux pour le barreur qui a plus de positions possibles et un acces libre au piano. 

J'aurai aimé approfondir ce point troublant.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly