Return to site

tempete sous un crane

De retour en Ile de France, avec le Blues et le mal de terre, je brulais de questions suite a cette rencontre et ce coup de foudre irrationnel pour ce bateau : combien coute t'il par rapport a ma référence, le RM 12,70, est il trop technique a manoeuvrer, confortable a vivre ? comment vieillissent ces unités ?? Quels aménagements ou améliorations sont a prévoir ???

Comme souvent pour les sujets qui touchent à la plaisance, l'internet reste d'une utilité fort restreinte.
Certes le Pogo fait les gorges chaudes de certains forums, mais c'est un peu comme iOS contre Android, on n'apprend rien de vraiment factuel, et on reste bien sur sa faim.
Les propriétaires de Pogo seraient-ils tous des intravertis déconnectés ?

Sans doute car il y aurait une association des proprietaires de pogo mais elle semble peu active et pratiquer une omerta sur la vie des bateaux. Qui plus est la flotte est surtout composée de mini 6,50 et de 8,50, mais très peu de 12,50. Bref circulez, il n'y a rien a voir.

La lecture des articles de presse sont datés et aident peu à saisir ce bateau mystérieux...Ils me rappellent cependant que les Pogos ont la particularité d'être "insubmersibles". Je note donc qu'il faut que je vérifie la capacité de rangement avant de m'engager... OK.

Enfin, les videos ne rassurent pas : des fous furieux fiers de naviguer surtoilés au portant pour faire un record de vitesse à 25 noeuds... On sait que ce bateau est rapide, mais quand même....

Je reste sur ma faim et perd confiance, ce bateau existe t'il vraiment ?
Est il réservé à une Tribu secrète vivant a 50km autour de Quimper et parlant Breton ou un autre langage disparu depuis des lustres ?
Faut il être skipper pro sur le retour pour mériter la bête ?

Je suis a 2 doigts d'abandonner et retourner a mes RM globe trotters, au design devenu flashy quand un sursaut me prend !

Qu'à cela ne tienne, on n'est que début Octobre, je vais naviguer sur un Pogo. C'est simple, je vais en louer un, voilà ! pourquoi ne l'ais je pas fait plus tôt !

Sauf que..... Les propriétaires de Pogos sont non seulement intravertis mais peu partageurs. essayez de trouver un Pogo a Louer, qui plus est en fin de saison !

A re - farfouiller sur les internets, je trouve 1 ou 2 pogos 30 (à la Trinité et à la Rochelle) et un 12,50. Malheureusement aucun n'est disponible le We cible, alors je me rabat sur un petit RM8,90 histoire de me rafraichir la mémoire sur l'alternative.

On fait une super nav 'entre hommes, sortie de la Trinité, passage de la Teignouse, puis des poulains pour passer une nuit à Ster Wenn avec mon fils et des amis.

Je n'avais pas le choix, désormais, j'étais acculé, aux abois, le point ou je devais contacter le chantier et demander un essai est arrivé. Apres 3 e-mails, rendez vous est pris pour le 10 Novembre. Pour l'occasion je m'achete une polaire et une veste de quart toute neuve !

L'aller retour en Avion s'impose, le "TGV" (qui ne mértie pas son nom) mettant 5 heures pour arriver a Quimper ! Qu'a cela ne tienne, ce n'est pas trop cher.

La matinée se passe a visiter le chantier pour bien comprendre la méthode et les étapes de Fabrication. Mais a midi, l'excitation monte, on va s'acheter des sandwichs et on va sur un ponton du petit port de Combrit Sainte Marine (si, si !) ou une superbe unité (une des premières) nous attend pour un sortie royale par 8-10 nœuds de vent et un soleil quasi estival !

Ok, j'étais accompagné par 2 pros qui connaissait le bateau par coeur mais quel plaisir ! et quelles performances !
Un toucher de barre digne d'un dériveur, une facilité déconcertante, un sentiment de sécurité et de stabilité extreme (une gite inférieure de 10° a la "normale"), on "sent" que l'énergie du vent est efficacement et rapidement convertie en poussée vélique, quelle raideur ! Un vrai régal. Ce n'est pas les coups de pieds au fesse du Nacra 6.0 SE de mes 25 ans, on reste dans la douceur d'un quillard.
J'avais mal pour les voiliers, rares, à la peine par cette petite brise que l'on doublait avec arrogance. Par 10 Nœuds de vent, sous spi, on trouve le planning, sensation nouvelle sur un monocoque pour moi...

De Retour sur le ponton je me retiens pour ne pas signer un bon de commande tout de suite. Mais comme il y a quasiment 2 ans d'attente, je me dis que je peux encore réflechir une semaine ou 2....

P.S. : Désormais, il y a une excellente revue de détail du pogo 12,50 sur le web, à condition de maîtriser la langue de Shakespeare car en effet le 12,50 s'exporte bien, merci pour lui !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly