Return to site

Quand le moteur ne tourne pas rond...

c'est le propriétaire qui tourne bourrique !

Tout a commencé en Aout 2017.

Un mail du gérant chez qui Jonathan etait alors en location me rapporte les retours de 2 locataires, qui ont navigué en Juillet.

"La vitesse de croisière au moteur est limitée a 5 noeuds"

et surtout celui la, plus complet :

Le moteur ne prend pas ses tours normalement. Il monte à 2200 tours seulement...

On a eu un cas similaire sur un 770, où Volvo s'était complétement trompé dans la taille des pales, et après 6 mois de discussions, ils ont changé à leur frais l'hélice repliable.

 

C'était un peu chaud pour relancer le bateau, quand nous étions à Lesconil où il devait y avoir 25 nds

Jusque là PERSONNE, y compris moi même, n'avait testé la performance de la propulsion Diesel. J'avais bien sur utilisé le moteur quelques heures, mais en douceur, pour faire des manoeuvres au port / mouillage privilégiant au maximum la navigation a la voile, ce qui est logique pour un bateau qui avance des 3 noeuds de vent !

Et le chantier me direz vous ? Et bien non, comme je l'apprendrai bien plus tard lors de mes échanges avec eux, aucun test en navigation n'avait été effectué avant réception par moi-même, Structures se basant sur des essais fait sur un bateau plus ancien dans la série, du meme modele.

Alors voila, en ce début Août, et au départ de ma croisière Estivale annuelle, je ne peux que constater la véracité des observations des locataires :

2200 tours/minute et 5 noeuds, grand max ! 

Voila qui est fort étrange, inquiétant, et pose carrément un problème de sécurité, comme le souligne gentiment le second locataire.

Selon les abaques du chantier, le Pogo 12,50 doit pouvoir atteindre 7 noeuds à 2900 tours /minute

Régime Vitesse Conso

T/min Nds L/h

2000 5,3 2,0

2200 5,8 2,5

2400 6,0 3,0

2600 6,3 3,7

2800 6,8 4,6

3200 7,7 7,0

Premiers diagnostics, premières hypotheses.

Apres notification du chantier par mail (ce dernier ferme le mois d'Aout) et avec l'aide du gérant du bateau, nous faisons faire, à l'occasion d'une escale à ... Sainte Marine, un changement du filtre et du décanteur GO (qui avaient été changés debut Juillet déjà, à l'occasion de la revision "des 50h", dont j'apprendrais plus tard qu'elle n'est plus nécessaire, mais ça c'est une autre histoire !), force est de constater que le filtre et le décanteur sont dénués de toute traces de pollution, et que le moteur refuse toujours de "monter dans les tours".

On écarte donc un problème de carburant, il nous reste à identifier si le moteur ou son hélice sont la cause de ce dysfonctionnement....

Le gérant du bateau n'adhere pas à l'hypothèse du locataire que l'hélice n'est simplement pas la bonne pour mon bateau et tient absolument a ce que le moteur soit en cause, car, selon lui il ne donnerait pas toute sa puissance...

Pour ma part, je décide de me comporter en client naif et neutre : je viens d'acquérir un bateau neuf, sous garantie, donc j'attends les instructions du chantier.

De retour de vacances, je reçois (après relance !) la réponse laconique suivante du chantier :

"La seule action possible est qu'un agent Volvo officiel vienne trouver le problème pour que celle-ci soit prise en garantie."

Si j'avais su alors dans quoi je m'embarquais ! J'aurais sans doute fait autrement : C'est l'objet du post suivant....

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly