Return to site

Quand la data est là, la java s'en va ...

épisode 1 : un nouvel espoir....

C'est l'hiver, Jonathan est a sec, ces voiles rincées en révision, les salons du METS d'Amsterdam (un MUST, je recommande-) et le Nautic de Paris (un grand Bof apres le METS) sont passés, Le père Noel a gâté Jonathan qui sera encore mieux équipé et plus textile la saison prochaine !)

Alors en attendant des nouvelles intéressantes sur ces fronts, flashback sur l'électronique et sa production : la DATA (donnée en Français, hein !). en ce d"but de XXIème siècle, même le dernier marin bruiné reconnait qu'un GPS c'est bien pratique !

Ainsi donc, j'ai fait des choix "singuliers" pour l'électronique marine de Jonathan.

  • Pas de "pack performance NKE / B&G , pas d'Adrena, pas de PC Chinois sur un WIndows buggé, même amariné
  • Pas de "calculateur" dédié (B&G H5000, NKE ou Sailmon)
  • Les afficheurs les plus simples possibles( Triton 2 en l'occurence) en nombre limités (3) sur le réseau NMEA2000 "standard"
  • Des capteurs se branchant directement sur la dorsale CAN NMEA200, au "standard" : 
    • anemo girouettes LCJ a utrasons (un bonheur !) et B&G (une misère)
    • un bn vieux loch sondeur "de base" DST800 Airmar / b&G en attendant que le DX900+ d'Airmar sorte à un prix raisonnable, hein. Non parce que la, impossible de calculer une dérive, autant jouer aux dés !
    • compas électronique B&G "précision 9"
    • capteur d'angle de barre "de base"
  • des équipements de "sécurité"de qualité.
    • VHG B&G V5000 avec surtout une bonne antenne en tête de mat
    • AIS AIT300 de Digital Yacht avec splitter d'antenne intégré.

et surtout, surtout toute "l'intelligence", de la météo à la cartographie en passant par la navigation (routage, répétiteur instruments et affichage AIS) sur un ipad Apple amariné.

Si le Paradis du navigateur existe, il est sur un Ipad

Et oui, après 2 saisons de recul, je valide la grande majorité de mes choix, à l'exception de l'AIS peut etre comme on le verra plus loin dans ce post.

l'ipad est doté d'un écran tout à fait satisfaisant (sauf en plein, plei nsoleil, mais bon même ls afficheurs B&G echouent a partir du moment ou on parte des lunettes de soleil, alors a quoi bon, il faut être réaliste. Une parenthès a ce titre, je suis convancu que les afficheurs du "futur" sont

  • Soit portés sur l'equipage, comme une montre connectée, mais dédié a l'affichage de s métriques du voilier, et porté de façon visible et non obstrusieve
  • Soit nomade et posable / fixable n'importe ou dans le cockpit et ailleurs.
  • ou si vraiment on dit avoir un afficheur fixe qu'il soit vraiment de grande taille, en position centrale et sur un bras articulé. Par exemple sur Jonathan, un bras partant du milieu de la table du cockpit à l'extérieur, table de carré a l'intérieur semble tout a fait intéressant.

Non ce n'est pas si compliqué que ça et je vous montrerai mes expérimentations dans ce sens bientôt !

il a une batterie qui permet de l'utiliser un peu n'importe ou en nomade ou en fixe près d'une chargeur USB (j'en ai 8 sur Jonathan !). et puis en cas de perte totale d'électricité, on a un peu de rab avant d'ëtre au sextant et à la carte papier !

Mais surtout surtout et après de multiples essais, il y a Weather4D, l'app de référence pour naviguer de façon simple et puissante avec :

  • les fonds cartographiques du SHOM
  • l'affichage intelligent des cibles AIS sur le fond carto choisi.
  • les modèles météos ls plus variés et les plus précis fournis par météo France.
  • la répétition des instruments en se connectant a un routeur WIfi ad hoc
  • le routage simple mais efficace
  • et l'enregistrement des données de navigation, veritable log automatique ! Et portail vers un autre océan, celui de ses données de navigation, on reviendra la dessus.

et le tout pour quelques dizaines d'euros par an ! si, si !

Mais faire vivre ses données n'est PAS un long fleuve tranquille

Normal quand on navique dans l'océan atlantique me direz vous !

Certes.. et pourtant. par quel consensus MASOCHISTE les fabricants d"électronique ont-ils décrétés que le marin un peu ingénieur raté et geek que je suis devrait suivre un véritable chemin de croix avec mortifications et tortures pour atteindre le nirvana promis de baigner dans ses propres données de navigation....

SI vous voulez ne pas répéter mes erreurs, c'est par ici !

Je croyais naivement que l'achat d'un AIS digital yacht (donc "moderne" ui inclut le NMEA2000 et le WIfi m'assurait de récuperer les données du susdit NMEA2000 (donc mes instruments) en wifi sur mon ipad !

Et bien que nenni, ce serait bien trop simple et amical pour e client qui vient de débourser plsu de 1000 Euros pour la bète.... En effet pour des raisons d'"économies" (sic) Digital Yacht n'a pas intégré de convertisseur NMEA200 - NMEA0183., Donc fort logiquement, et après installation c'est bibi qui a dù aller se procurer un Actisense ISO pour ce faire, ravi de payer 160 Euros de plus la plaisanterie, tout ça pour avoir ce qui était sous entendu par une doc pour le moins flou, pour ne pas dire mensongère.

Ah, au fait, n'espérez pas non plus avoir l'alarme MOB (Man Over Board, homme à la mer hein !) intégrée non plus, raison d'"economies". Génial !

Mais bon tout ceci aurait pu devenir un mauvais souvenir de propriétaire naif dont le lait sort encore du nez, mais le comble est que le fichu routeur wifi due l'AIS est juste instable et plante de façon chronique et aléatoire exigeant un reboot de l'AIS et de l'ipad connecté, BRef, au bout d'une saison a boiter ainsi, dépité, je décide de chercher une meilleure solution....

Je me lance, et commande chez un autre petit fabricant, d'origine Russe (ça ne s'invente pas, vive la mondialisation) qui fait de tres chouettes produits NMEA : yacht devices.

Depuis 1 an j'ai donc mon petit "dongle" WIFI NMEA2000 YDGW-02 qui démarre au quart de tour, se configure comme un charme et ne laisse jamais tomber sa connection avec mon ipad.

Un régal.

En tout cas mon Actisense est bel et bien désormais en vente, a bon entendeur! Au passage Actisense, mais depuis quand on se vante dans son argumentaire d'offrir un logiciel de configuration (sur CD !) qui nécessite d'avoir un PC sous Windows !

Si quelqu'un me reprend mon AIT 3000 a un bon prix je lui cede volontiers

et j'ai surenchéri chez Yacht Devices et commandé leur engine gateway J193, je vous tiendrai au courant !

La morale de cette histoire ... et après

Les constructeurs d'AIS ne SAVENT PAS integrer un routeur WIFI, fuyez donc les modeles affichant cette attrape nigaud au profit d'un modèle au nouveau standard B+ qui cause NMEA2000.

 

Pour moins de 200 Euros tout mouillé, soit le prix d'un convertisseur Actisense, allez lorgner du coté de Yacht Devices,; je n'ai pas trouvé mieux

 

C'est important car avoir les données de ses instruments par wifi libère littéralement vos données, et c'est top ce que l''on peut en faire !

Ce sera donc le sujet de mon prochain article.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly