Apres un petite navigation musclée - dans du vent a 20-25 pointes au dessus de 40 - et un peu de temps a bord, le résultat des dernières expérimentations et améliorations.

NMEA200 forever

Commençons par l'électronique et un premier exploit : ramener les données de fonctionnement du moteur sur les afficheurs Triton 2 du bord ! Un grand merci a Digital Yacht et son "Engine gateway" qui fait le job, tout simplement, et conclu 2 ans d'absence de réponse de Volvo sur le sujet !

Toujours l'électronique et les afficheurs avec un échec cette fois : impossible de connecter l'écran "e-paper" de Salracer sur mon routeur wifi. pourtant l'app Sailracer sur l'iphone y arrive très bien. mystere et absence de support de la part de sailracer. il est vrai que le machin tourne sur Android 4.&, un ancestre lent et lourd ! Il y a encore du boulot

Pontets fuyards, check !

et oui, un peit désagrément quand apres s'être bien fait mouiller on state que le carré prend l'eau par le plafond. dé"montage de l'habillage et on voit que tous lespontets du pied de mat ne sont plsu etances, et pour cause, ils sont montés "a sec". quelques heures plus tard, s'est réparé et "sykaflexé"...

Pied de mat 100% textile

Après le dessous, le dessus !

Et voila, testé et approuvé dans du 40 noeuds, un savant mélange de poulies ino blocks et d'anneaux a faible friction, pour de l'esthétique, du simple, du robuste et quelques kilos en moins pour Jonathan !

Par contre, il faudra attendre voire abandonner l'adoption du bloqueur textile Constrictor du fait de la conceptions "carenée du piano du Pogo 12,50. C'et dommage, la tentative de montage a pu montré la douceur et l'efficacité de ce bloqueur qui plus est ultra léger !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly